• Espèce plutôt farouche en pleine nature, le harle bièvre est devenu très familier dans les villes. Ce canard à "bec denté" présente un dimorphisme sexuel. Madame a une tête brune et une petite huppe tombant sur la nuque.  La tête de monsieur est vert foncé, le corps  plus contrasté avec le dessus des ailes noir et un ventre blanc ou rose. Les photos décriront de manière plus explicite la différence existant entre les deux sexes. Maladroit sur le sol, le harle bièvre est sur l'eau un élégant canard . Il plonge pour capturer de petites proies: poissons, crustacés ou insectes aquatiques et peut rester plusieurs dizaines de secondes sous l'eau. En ville, son régime s'enrichit de nourritures diverses apportés aux colverts encore plus familiers par les promeneurs généreux : légumes et même pain ! 

    Portraits d'oiseau (3) : le harle bièvre

     

    Le harle bièvre

     

    Le harle bièvre

     

    Le harle bièvre

     

    Portraits d'oiseau (3) : le harle bièvre

      

    Portraits d'oiseau (3) : le harle bièvre

     

    Portraits d'oiseau (3) : le harle bièvre

     

    Portraits d'oiseau (3) : le harle bièvre

     

    Portraits d'oiseau (3) : le harle bièvre

     

    Portraits d'oiseau (3) : le harle bièvre



     

     


    votre commentaire
  •        Le jury a rendu son verdict ce samedi 15 avril à Abbeville. Pas de récompense pour "La goutte" ni pour  "Annabelle" qui manque la troisième marche après Namur et Albert. 

        Le prix amateur revient au belge Jean-Claude Hardy pour son film  "Les Grèbes Huppés du Bois de la Cambre" qui remporte en même temps le prix du public !  Bravo à lui !

           Le grand prix est décerné à Franck Neveu , la révélation de ce festival, qui brille avec un film exceptionnel: "Le voyage de l'eau". Magnifique...

     

    Palmarès du Festival de l'oiseau et de la nature d'Abbeville 2017Palmarès du Festival de l'oiseau et de la nature d'Abbeville 2017

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le palmarès complet sur le site du festival :  

    Palmarès 2017 du Festival de L'Oiseau et de la Nature d'ABbeville


    votre commentaire
  •  Et de deux !

                     L'actu de ce début d'avril c'est évidemment "Annabelle grand paon de nuit"  à nouveau primé. Cette fois, énorme (et belle) surprise du vingt-septième festival d'Albert, c'est le prix du public qui lui est décerné.  Face à la qualité de la sélection proposée, cela semble même un peu flatteur.  

       Avec trois sélections et deux prix, et en attendant le palmarès du festival d'Abbeville ce samedi 15 avril, "Annabelle" est déjà un grand succès. 

     

              Les deux principaux prix de l'édition 2017 du festival du film animalier d'Albert : 

     

    Le "Grand Prix"

    Palmarès du Festival d'Albert 2017   LES MYSTÉRIEUX SINGES DE SHANGRI-LA     

     Titre original: Mystery Monkeys of Shangri La  51 min

     

     

       Un film de Mark Fletcher - 2015
       Production IVO FILATSCH et SABINE HOLZER 

     

     

           Cachés au fin fond de l’Himalaya et menacés de disparition,  les  singes de Shangri-La vivent à 4000 mètres d’altitude, dans la  province  du Yunnan en Chine. Leur nez retroussé, leurs grosses  lèvres rouges et  leur regard profond inspirent le mystère et la  douceur. Une touchante  histoire de famille chez ces animaux  d’une étonnante beauté.

     

    © Mark Fletcher                          

    Le "Prix Amateur"

     

     

     

     ENTRE TERRE ET CIEL - 5mn

     Un film de Michel Blanpain - 2016

     

                 Murmures saisonniers au-delà de la haie,

           où s’entrouvrent, les plus belles déclarations            poétiques.

     

     

    © Michel Blanpain

     

    Le palmarès complet sur le site du festival : http://www.fifa.com.fr/fr/archives/2017

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  Je pensais le pigeon idiot. Pourtant, maintenant que je sais qu'il s'adapte beaucoup plus facilement à un changement de latitude qu'un Inuit débarqué en pleine  forêt amazonienne et ceci malgré son petit cerveau et notre "grande" intelligence *, il va falloir que je commence à réviser un jugement quelque peu hâtif ! 

    En attendant, je trouve qu'il a de beaux yeux notre pigeon...  Pas vous?

     

     

     

     

     

     

     Portrait d'oiseau (2) :  l'oeil du pigeon

     

     

     

      

    Portrait d'oiseau (2) :  l'oeil du pigeon

      

     

    Portrait d'oiseau (2) :  l'oeil du pigeon

     

    * Dans l'oeil du pigeon. Évolution,hérédité et culture Luc-Alain Giraldeau - Le pommier 2016


    votre commentaire
  •  

    L'actu de mars

         L'actu c'est évidemment les festivals.

       Celui d'Albert, après un an d'absence, ouvre le bal cette semaine  avec, en particulier, la compétition amateur ce samedi 25 mars. Trois  films des amis de Loxia sont présentés dans ce concours cette année  encore très relevé.

        On souhaite le meilleur à "La goutte", "Tendre nature" de Michel  Guimas et "Annabelle grand paon de nuit".

     

    L'actu de marsL'actu de mars

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

                La goutte      © Michel Guimas                                                                                                                 Tendre nature         © Michel Guimas   

    L'actu de mars

     Annabelle grand paon de nuit   © Philippe Parolini

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires